Les règles du baby-foot

Apprendre à jouer au baby-foot

Symbole de l’appropriation du jeu par les joueurs, le baby-foot possède autant de règles que de pratiquants à travers le monde. Le principe général est pour autant toujours le même, inspiré du football, deux équipes de onze joueurs attachés à des barres s’affrontent avec pour objectif de marquer plus de buts que l’équipe adverse.

Les interdits au baby-foot :

Malgré les différentes règles qui existent à travers le monde, certains gestes ou actes sont interdits durant un match de baby-foot.

- Mettre ses mains au-dessus ou dans le baby-foot lorsque la balle est en jeu.

- Faire bouger le baby-foot volontairement ou involontairement de manière à déstabiliser l’équipe adverse.

- Tordre les barres, ce qui de manière générale nuirait à l’entretien de votre baby-foot.

- Toute tentative de distraction ou de gêne envers ses adversaires.

Les règles simplifiées

Seul ou en équipe de 2, retrouvez les règles officielles simplifiées du baby-foot pour que chacun puisse prendre plaisir à jouer, entre amis ou en famille :

Nombre de points

Les matchs officiels de baby-foot de compétition se disputent en 5 points, en 3 matchs gagnants sur 5 disputés.  Ainsi dans le cas d’un résultat de 2 manches à 2, la 5ème sera déterminante et doit être remportée avec une différence de 2 points, avec un maximum de 8 points.

L'engagement

Chaque début de partie commence par un engagement. Afin de déterminer quelle équipe aura l’avantage de l’engagement, il est d’usage de procéder à un tirage au sort. Un but en or peut également être décisif pour déterminer quelle équipe aura la faveur de l’engagement.

Avant tout engagement ou remise en jeu, il est coutume de demander « prêt ? » à l’équipe adverse et attendre la réponse de celle-ci par l’affirmative « prêt ! ».

Si un but est inscrit à l’engagement par les demis, celui-ci n’est pas valable sauf si la balle a été déviée par les arrières de l’équipe adverse.

Les balles immobilisées et remises en jeu

Lors d’une immobilisation de la balle entre deux barres, celle-ci est donnée aux arrières du camp où elle est bloquée. En cas d’immobilisation de la balle entre les barres de demis, elle est remise à ceux qui ont eu l’engagement précédemment.

Si une balle sort de la table de jeu, elle est alors remise aux arrières (défenseurs) du camp qui n’a pas eu la dernière possession de la balle.

Les changements de position ou d'équipe

Lors d’un match par équipe ou d’un tournoi, il est courant de vouloir changer de position avec son partenaire et ainsi passer de défenseur à attaquant et inversement. Chaque changement de position doit s’effectuer au moment d’un engagement ou d’un temps mort.

Les règles de café

Depuis la création du baby-foot et son appropriation par les joueurs à travers le monde, de nouvelles règles sont apparues, notamment dans les cafés et bistrots, haut lieux de pratique du baby-foot.

Les demis, pissettes, roulettes, gamelles et autres râteaux sont des termes spécifiques aux règles de café. Veillez avant chaque match à vous assurer de respecter les mêmes règles avec votre adversaire et vous accorder sur les règles non-officielles que vous souhaitez appliquer.

Quelques exemples de règles non officielles :

Les buts des demis ne sont par exemple pas valables et donnent au but suivant une valeur double. La pêche est également une pratique courante des cafés où les joueurs peuvent récupérer la balle dans le but adverse une fois le but inscrit. Les buts du baby-foot Cornilleau étant en inox, nous ne recommandons pas l'usage de cette pratique qui pourrait engendrer des blessures ou coupures. Inversement, certaines pratiques autorisées en compétition sont interdites dans les règles de café. Les pissettes, buts marqués avec l’avant latéral droit ne sont pas valables dans les cafés et pourtant autorisées en compétition Retrouvez notre lexique dédié aux termes spécifiques du baby-foot dans lequel vous pourrez retrouver tous les termes techniques liés au baby-foot.